À propos des cookies sur ce site - Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies.
Nous contacter:+49-69-348-77570, Lundi-Vendredi 9:00 -18:00
Demande de rappel 
W
Téléphone
W
Merci beaucoup pour votre demande.

Nous vous rapellerons dans quelques instants.

MonnaieDollar
LangueEnglish
Pays de livraison:Afrique du Sud
Nous contacter:+49-69-348-77570
LBMA Associate
Menu
Graphiques
Rechercher
Page d'accueilPièces d'orAchat Pièces d'Or Souverain

Pièces Le Souverain d'or

La pièce d’or britannique, Le Souverain, est une des pièces d’or des plus prestigieuses dans le monde. Le Souverain, 22 carats d’or, est la pièce maîtresse de la Monnaie Royale Britannique. Pendant deux siècles le Souverain a été une constante de la Monnaie Britannique. C’est une valeur sure à travers le temps. 

Les Souverains sont fabriqués selon de très strictes normes et constituent un ajout précieux à tout portefeuille d’investissement. Nous sommes fiers d’être un distributeur de la Monnaie Royale Britannique. 

En raison de son statut légal au Royaume-Uni, la TVA est de 0% en France. Nos prix sont automatiquement mis à jour, afin que vous puissiez être certain d’acheter au prix de l'or actuel

Poids troy
Séries
Pays
lieu de production
Nom ↑
Pas de groupement

Meilleur investissement : Le Souverain d’or 

Le Souverain d’or est une valeur sûre pour les investisseurs qui sont intéressés par la teneur en or de la pièce de monnaie, plutôt que le design esthétique ou la valeur numismatique. C'est un moyen rapide et facile d'ajouter à votre portefeuille d'investissement.

Cette pièce vous garantit 7.3200 g d’or dans chaque pièce. Basé sur ce qui est en stock lorsque vous passez votre commande, vous pourriez obtenir une pièce frappée pendant le règne de Victoria, Edward, William ou Elisabeth II. Vous la recevrez dans un délai court et sécurisé

Inspiré par les marbres du Parthénon au British Museum, le célèbre sculpteur et graveur italien Benedetto Pistrucci a fourni un camée jaspe de St George, le Saint patron de l’Angleterre. Il s’agirait d’un design de face arrière excellent et distinctif pour la nouvelle pièce d’or, la plus couramment utilisée dans les Souverains. L’image de Saint George tuant le dragon est toujours utilisée avec quelques petites variations sur les Souverains Britanniques en or. 

Autres designs ont aussi été utilisés pendant le règne de Roi William IV (1830-1837). Reine Victoria (Souverain Victoria Jeune 1838-1887 et Souverain Victoria voilée 1893-1901),le Roi George IV (1911-1932) et Reine Elisabeth II, les plus communs étant les boucliers couronnés. La date de parution apparaît au verso.  


Le Souverain: pièce d’investissement numismatique et de grande valeur

La foi solide du Souverain dans la tradition, ainsi que sa longue histoire et sa popularité mondiale, font de la pièce une option parfaite pour les investisseurs qui recherchent une pièce de monnaie ayant une valeur numismatique, esthétique et historique.

Le Souverain d’or anglais à vue le jour en 1498 sous le Roi Henri VII. La pièce a été frappée en 1604 et le nom a été relancé avec le Grand Recoinage de 1816. La Monnaie Royale Britannique a commencé à frapper de nouveaux Souverains (modernes) en 1817 avec une valeur nominale égale à celle de la livre sterling. Les souverains frappés à partir de 1817 étaient encore une monnaie en circulation à cours légal et étaient largement répandus comme moyen de paiement dans tout l'Empire Britannique.

On payait avec des souverains depuis les côtes agitées des îles britanniques jusqu'aux déserts brûlants du continent africain. Cela a duré jusqu'à la mise hors circulation de cette pièce en 1917 lorsque la perte de la couverture-or de la livre sterling, à la suite de la première guerre mondiale, a conduit à l'emploi de monnaie en papier. Cependant, les souverains sont restés en circulation jusqu'en 1932 en Afrique du Sud où la couverture-or a pris fin seulement cette année-là. Néanmoins, le souverain n'a jamais perdu son statut de moyen de paiement ayant la valeur d'une livre sterling.

Les Souverains d'or modernes étaient officiellement en circulation depuis 114 ans, au point où la Grande-Bretagne a abandonné l'étalon-or, et leur frappe s'est arrêtée temporairement quelques années après la Première Guerre mondiale. L’or était fixé par l’acte de 1816 à 0.235420 once par troy d’or pur (7.322381g) et est restée inchangée jusqu’à l’heure actuelle.

Les Souverains actuelles sont frappés dans le même alliage d’or de couronne de 22 carats (91 2/3%)  que les premiers Souverains d’or modernes de 1817, afin de rendre les pièces d’or durables et résistantes. Les Souverains ont été frappés par millions sur les cinq continents, dans des endroits appartenant à l’Empire Britannique, y compris le Royaume-Uni de 1817 à 1917 et à partir de 1925 jusqu’à 1957, ainsi que trois Monnaies en Australie, Inde, Canada et Afrique du Sud. Les pièces souveraines frappées en dehors du sol britannique portent toutes des marques de monnaie respectives.
En 1957, la Monnaie Royale décida de continuer à émettre la pièce principalement pour les investisseurs et les collectionneurs.

La production des pièces Souverains en or

Depuis 2009, la Monnaie Royale fonctionne comme Monnaie Royale Ltd, une société privée qui a un contrat exclusif avec HM Treasury pour fournir toutes les pièces au Royaume-Uni. Aujourd’hui les pièces d’or Souveraines sont frappées par la Monnaie Royale en Llantrisant, Rhondda Cynon Taff, Pays de Galles. 

La Monnaie Royale utilise les techniques de frappe les plus avancées pour assurer la qualité de ses pièces de monnaie. Cependant, dans le cas des Souverains, l'élément le plus important est l'uniformité. Chaque pièce est en or 22 carats et pèse 7.9880 g. La précision à quatre décimales est spécifiée par la loi.

La gravure de la pièce est également importante, pour toutes les méthodes de production les outils utilisés par les graveurs qui créent les dessins n'ont guère changé depuis l'époque du Grand Recoinage. Les souverains ont été produits en grandes quantités jusqu'à la Première Guerre mondiale, au moment où le Royaume-Uni est sorti de l'étalon-or.

En 1817, 3 235 239 Souverains d'or du roi George III furent frappés, tandis qu'en 1818, seulement 2 347 230 pièces furent produites. Aujourd'hui, cette version se vend entre 550£ et 2,000£, selon l'état de la pièce.

Dans la plupart des cas, il y a une abondance de Souverains sur le marché depuis que la Monnaie Royale a maintenu la politique de haute tension. Néanmoins, il y a toujours des dates spéciales, des dessins et des marques d'atelier qui peuvent être extrêmement rares et comme certains numéros australiens.

Assurance qualité de la Monnaie Royale

La falsification n'est pas nouvelle en ce qui concerne les Souverains - depuis l'époque de la reine Victoria, le commerce de faux avait atteint des proportions si importantes que la reine a ordonné le remembrement des Souverains tous les 15 ans, afin que les pièces puissent être vérifiées et réparées.

La Monnaie Royale prend très au sérieux la contrefaçon et la fraude, et toutes les pièces Souveraines sont frappées selon des spécifications précises concernant la conception, les dimensions et le poids, tels que définis par la législation.

La petite taille et la conception finement détaillée de la pièce rendent la falsification incroyablement difficile, et les pièces contrefaites peuvent facilement être détectées par des revendeurs expérimentés. Croyez-le ou non, de nombreux experts Souverains jurent qu'ils peuvent détecter de véritables Souverains en entendant la «sonnerie» qu'ils font lorsqu'ils sont lâchés sur un comptoir ou un plancher.